Parce que les transformations subjectifs sont au coeur de toutes les convictions

Philosophe allemand et père fondateur de la «phénoménologie», cet examen descriptif des processus et activités subjectifs est au cœur des philosophies existentialistes. Husserl a insisté sur le fait que la vision devait se poursuivre comme une recherche, fondée sur de vrais problèmes et difficultés plutôt que sur le simple facteur des performances des autres philosophes. Néanmoins, Husserl a également créé cette entreprise « scientifique » comme étant non empirique. Au lieu de cela, il s’agit d’une investigation conceptuelle de la perception, de la notion, du jugement avec d’autres opérations intellectuelles. À l’instar de Descartes, Husserl était d’avis que la société était une entreprise raisonnablement raisonnable, à commencer par la subjectivité propre à l’auto-preuve. Il s’agit en fait d’un spectacle qui pourrait être notoirement rejeté par le disciple et héritier intellectuel de Husserl, Martin Heidegger. La phénoménologie de Husserl part de l’idée d’intentionnalité conçue par Brentano. Comme l’a souligné Brentano, tous ceux qui sont au courant suggèrent de parler d’articles, même si le contenu peut ou non être trouvé, peut être abstrait ou spécifique. Par exemple, prenez quelqu’un qui a peur des fantômes. La préoccupation de cette personne est dirigée vers quelque chose, en particulier les fantômes. Néanmoins, cela est vrai, que nous nous sentions ou non dans les fantômes. De la même manière, si une personne pense qu’à terme, il va pleuvoir, sa perception est dirigée vers, ou signifie, plus tard, plausible comme alternative à la réalité. Husserl, poursuivant Brentano, a recommandé que l’intentionnalité de l’imagination exige que vous ne puissiez pas séparer le statut conscient (préoccupation, par exemple) du sujet de la condition (un fantôme, par exemple) au sein d’un sentiment ontologique. Ils ne peuvent exister qu’ensemble, en tant que deux éléments d’un même phénomène, l’acte intentionnel. Cela permet à Husserl de prétendre que la conscience est «une orientation vers un objet». L’état psychologique et l’objet de ce statut particulier existent réellement collectivement dans la conscience, ce qui implique qu’il existe un objet «matériel» répondant au téléphone. En recherchant ce concept, Husserl a estimé que l’objectif de la philosophie devrait être de saisir pleinement chacune des nombreuses façons dont cette «direction» ou intentionnalité se manifeste seule. Il s’agit de la «science non empirique» de Husserl, qui consiste en un examen approfondi des éléments essentiels des fonctions émotionnelles. Husserl pensait que la suppression de chacun des éléments «aléatoires» ou inutiles de la rencontre consciente pourrait mener à bien ce type de recherche. Pour cette raison, l’enquête n’a pas besoin de réfléchir à ce qui est associé à un aspect, le cas échéant. L’incertitude et le scepticisme suscitent des conjectures allant au-delà de l’attrait visuel, et Husserl, comme Descartes bien avant lui, se reconnaît lui-même impliqué dans une enquête fondamentale dont le projet est toujours d’apprendre des vérités. Étant donné que toute «connaissance des choses» est achetée à partir d’objets de conscience physiques intentionnels, toute recherche de connaissances doit commencer par l’intention intentionnelle, avec ce qui pourrait être reconnu sans aucun doute. Seuls les phénomènes qui se développent pour obtenir un terme kantien «les conditions préalables nécessaires à l’expérience» peuvent remplir ce type d’investigation.

Pause

Pour certaines personnes, je suis anormal : j’ai besoin de ma dose d’adrénaline régulièrement. J’ai envie de sortir régulièrement de mon quotidien et d’effectuer une activité hors des sentiers battus qui me rappelle combien la vie peut être belle. Loin de moi l’idée de dire que le reste ne vaille pas le détour. C’est seulement qu’il faut parfois faire autre chose pour mieux se rendre compte de sa chance. Récemment, j’ai ainsi laissé tenter par un baptême de parapente. Une expérience qui m’a rappelé combien la vie peut être fabuleuse et vaut vraiment le coup. Non pas uniquement pour ce qu’elle a à offrir chaque jour, mais également pour tous ces moments incroyables. Certains jugent ces velléités d’évasion. D’après eux, ce besoin comme un signe d’égoïsme. Mais selon moi, c’est un procès mal placé. Lorsque je m’offre ce genre d’aventure, ce n’est pas pour fuir mon entourage, mais au contraire pour mieux revenir vers eux : c’est pour mieux profiter de ma vie. Je pense que quand on est plongé dans le quotidien, on ne voit plus ce qu’on a juste sous les yeux ; on distingue juste attention aux désagréments que la chance qui est la nôtre. Et en vérité, il est essentiel de se couper de tout ça, même pour une journée, pour se souvenir de tout cela. Certaines personnes n’acceptent pas que je m’accorde du temps pour respirer. Mais pour moi, l’on ne vit pas seulement pour les autres. Et en définitive, ce temps de pause me permet de mieux revenir, et après ces escapades. A voir que certains réagissent face à leur famille, à quel point ils sont toujours exaspérées par leurs moindres faits et gestes, je me dis que mon système est une bonne solution. Mieux vaut s’octroyer du temps libre et être plus heureux le reste du temps, que d’être en permanence dans la frustration. Bien sûr, chacun fait ce qu’il veut en sa demeure. Soit dit en passant, j’ai raffolé de ce baptême en parapente. Les sensations qu’on a dans les airs sont carrément sublimes. Pour les plus curieux, voilà le site par lequel je suis passé. A retrouver sur le spécialiste du bapteme en parapente

La taxe fantôme

Il y a deux semaines, à l’occasion d’un séminaire à la ville où j’ai écouté un économiste allemand qui analysait le rayonnement de la France à l’international. J’ai été atterré de voir que notre pays est à présent considérés comme un embarras pour l’Europe. Le pays jouit pourtant d’avantages évidents, avec ses entreprises de premier plan, son taux de natalité, sa force de travail très réclamée, à l’international, elle est vue, sur le plan international, comme étant agonisant. Cet affaissement n’a rien de récent. Le syndrome du déclin est implanté en France depuis les années 1970, mais force est de constater que notre pays est un mauvais coton. Il suffit de s’attarder sur les indicateurs d’un peu plus près. François Hollande avait procuré certains espoirs avec son élection. Mais il est superflu de rappeler qu’ils se sont évaporés depuis 2012. A l’extérieur de nos frontières, le regard porté sur la France est encore pire. A l’origine de cette perception, il y a bien sûr la mesure décisive de François Hollande, célèbre à travers le monde : la fameuse taxe à 75% pour les revenus les plus élevés qui est devenue tristement célèbre à travers le monde. Même si cette charge ait finalement été annulé, elle reste à l’étranger comme une tache indélébile. Voilà l’emblème à l’international de la politique de notre gouvernement. Je suis revenu sur la réunion avec des personnes provenant d’Italie, et e tous résumaient notre pays à cette taxe saisissante ! Elle a asséné un déplorable message atroce pour les investisseurs à l’étranger. Si, électoralement, c’était une idée profondément démagogique de Hollande pour être élu, elle n’a fait que faire durer nos difficultésun peu plus longtemps. Avec humour, l’économiste a déclaré que même les cocos n’auraient pas osé une telle taxe ! Et devinez quoi ?toute la salle a explosé de rire. Je peux vous dire que c’est un drôle de moment à vivre. Je ne risque pas d’oublier ce meeting s’est avéré passablement déprimant, finalement. Le gouvernement actuel peut bien tout faire pour écouler nos produits à l’étranger (comme les Rafale en Egypte), cela n’enlève rien au fait que la seule promesse électorale qui ait été tenue est cette fameuse taxe et qu’elle va nous nuire encore longtemps.

Visiter la Finlande en motoneige

Quand j’étais petite, ma maman produisait un petit paysage de neige chaque décembre au piano. Elle pelotonnerait des balles de magazine et gérerait le linge de maison en 100% coton. Elle avait ensuite placé avec précaution des figurines dans la neige: une toute petite maison utilisant une source d’alimentation électrique qui pourrait rayonner en soirée, un bonhomme de neige miniature muni d’un foulard jaunâtre ainsi qu’un chapeau sombre, de d de couleur blanche, avec un verre arrondi et plus petit qu’elle stabiliserait un patineur gracieux. C’était un monde enchanteur de blanc éclatant et j’ai donc pensé que c’était à quoi l’hiver devait ressembler exactement là où papa Noël existait. Pour mes frères et sœurs et moi-même, le projecteur était la brillante motoneige jaune Playmobil qui ornait cette planète montante, bien plus précieuse qu’un traîneau de renne. Ainsi, alors que je me promenais en motoneige dans un paysage de neige recouvert de neige sans fin près de Rovaniemi, en Laponie finlandaise, la maison de jour de Noël de Papa, c’était cette photo de la jeunesse qui se présentait. C’était en fait un espace de mémoire si vivant que je pouvais pratiquement remarquer le ton de dulcet de Brenda Lee qui résonnait dans le stéréo de ma mère: «C’est une communauté de guimauves en hiver / Quand la neige protège le sol / C’est un moment de jeu. une journée de travail de crème fouettée… en hiver, c’est une société de guimauves. »J’avais besoin de commencer votre journée avec une anxiété. Alors que je sortais de ce qui ressemblait à une couche de la cravate, des cagoules et des gants bleu clair de l’homme Michelin, j’avais l’habitude d’évaluer si la neige au-delà de la vitre était aussi douce que le simple fait de son apparence – je suis un peu vulnérable aux accidents et totalement Envisagé, je serais catapulté impliqué pendant la journée. Pedro Pires, notre guide tous les midis, nous a expliqué comment commencer la motoneige et, en outre (à mon avis un minimum de), comment vous pouvez vous arrêter. Il a révélé les nombreux signes de doigts que nous devrions utiliser: une paume à l’intérieur de l’air indiquait un arrêt, un coup de poing dans l’air a suggéré d’aller et agitant un bras de haut en bas, ce qui s’est traduit par «ralentis-toi ou tu me fonceras dessus». A lire sur la randonnée motoneige

Comment en sont-ils arrivés là

Elle est devenue le centre de toutes les attentions. A l’occasion d’un symposium mardi dernier, mes collègues et moi avons pas mal parlé de l’actualité grecque avec mes collègues, et les opinions étaient très tranchés. Au moment où le pays est sur le point de basculer, je voudrais revenir sur cette débâcle qui agite toute l’Europe, et, d’une certaine manière, l’ensemble du monde. La crise grecque a vu le jour il y a de ça quelques années. Elle a en effet conduit à la crise de la dette souveraine en Europe. Elle a en effet conduit le FMI à la soutenir pour conjurer une flambée de la zone euro. Cette faillite consiste en fin de compte dans l’impossibilité de la Grèce de rembourser ses arriérés et par une inquiétante expansion de ses déficits publics, ce qui a provoqué un affolement générale dans toute l’Europe. Les marchés ont découvert la mauvaise gestion grecque et ont contraint la Grèce à emprunter à des taux extraordinairement hauts, ce qui a renforcé les déficits et d’entraîner une diminution des dépenses. Les réductions drastiques dans les dépenses de la Grèce ont provoqué une augmentation du chômage, un abaissement des salaires et à d’importantes récriminations contre les restrictions. Bien entendu, l’avènement de la crise mondiale de 2008 a multiplié la crise grecque. Pendant le congrès, j’ai remarqué que certains ne connaissaient pas nécessairement la cause de cette crise. Elle est naturellement due à de nombreux facteurs, mais l’une des causes principales de la crise grecque demeure d’après moi dans les JO. L’alarme avait été donnée dès 2004 par de nombreux analystes qui s’alarmaient que les dépenses des JO, financées par emprunts, puisse entraîner une précarisation de la Grèce. En effet, près de 12 milliards ont été dépensés afin de dresser les infrastructures essentielles. Ces dépenses exagérées sont à l’origine de l’extension des déficits : ils sont ainsi passés de 3,7% du PIB à 7,5% dès la fin des JO. Cette crise grecque n’est pas l’unique responsable de la crise contemporaine, mais elle n’a fait qu’alourdir les difficultés du pays. Il n’y a encore pas si longtemps, la Grèce était une des économies les plus attractives dans la zone euro. La Grèce présentait un rapport de croissance d’environ 4% au début des années 2000. C’est la catastrophe des surprimes en 2008 qui a amené une diminution fatale du développement économique dans le pays et qui a envenimé la situation grecque (déjà plombée par les dépenses faramineuses des JO d’Athènes et les problèmes de corruption). En effet, des secteurs clés comme les transports maritimes et le tourisme ont alors vu leur activité diminuer de 15%. Ce qui a conduit à une augmentation du chômage qui est passé de 8% à 10,3% entre 2008 et 2009. Ces dépenses, qui sont prises en charge par l’Etat, ont ainsi provoqué une aggravation de la dette grecque. Entre 1995 et 2007, il me paraît bon de rappeler que la dette grecque symbolisait à peu près 100% du PIB. La crise des surprimes de 2008 a fait s’envoler le déficit de la Grèce : en effet, elle est passée à 142,5% début 2011, pour ensuite arriver à 158% à la fin la même année. Mais on sait maintenant que la dette de la Grèce a longtemps été sous-estimée, tout particulièrement grâce à l’utilisation de manoeuvres financières complexes (sous les conseils de Goldman Sachs. De plus, dans la plus grande illégalité, les Grecs ont faussé leurs comptes afin de cacher les problèmes. Des problèmes structurels sont en effet d’expliquer la crise actuelle. Seul un manque incontestable de compétitivité, ce qui explique une balance commerciale est en déficit, et ce depuis aussi longtemps. Les dépenses militaires des Grecs sont qui plus est exagéré par rapport à la taille de ce pays : elles représentent environ 4% du PIB de ce pays, ce qui est carrément au-dessus de la moyenne des autres pays de l’UE. Beaucoup d’experts se sont interrogés en ce qui concerne le manque certain d’évolution du pays, notamment au niveau de deux secteurs stratégiques que sont le tourisme et le transport maritime, essentiels pour amasser des devises étrangères. Ce séminaire m’a en tout cas clairement fait comprendre que la situation grecque chiffonne tout le monde !

Un nouveau plan social chez Air France

La direction d’Air France a présenté un plan de départs volontaires dans le but de réduire de 465 le nombre de ses employés au sol en France.  Le plan a été présenté lors du Comité social et économique central (CSTC) tenu le 13 mai 2019 au siège de la société. Il n’a pas encore été approuvé.  Selon le plan, 202 emplois dans les opérations au sol devraient être affectés, avec 169 autres dans les services à la clientèle. La réduction devrait être étendue aux aéroports français de la compagnie aérienne nationale, notamment d’Orly et de Marseille, qui doit être le plus touché, mais également à la Corse et à d’autres bases régionales.  Air France justifie la réduction de son activité régionale par la concurrence accrue des lignes ferroviaires à grande vitesse (TGV), réseau qui s’est développé en France ces dernières années, avec l’émergence d’offres à bas coûts. Selon la compagnie aérienne, elle aurait perdu 90% de sa part de marché sur les lignes desservies par des lignes à grande vitesse entre Paris et les métropoles régionales.  « Le réseau domestique français est indissociable de l’histoire d’Air France », explique Benjamin Smith, directeur général d’Air France-KLM, ajoutant « il garantit son ancrage territorial et relie les régions françaises au reste du monde […] Dans Dans un environnement très concurrentiel, nous sommes tous pleinement mobilisés pour défendre un marché intérieur essentiel pour Air France mais aussi plus généralement pour le groupe Air France-KLM ».  Le groupe Air France-KLM a enregistré une perte nette de 320 millions d’euros au premier trimestre de 2019, contre -269 millions d’euros à la même période l’an dernier (-19%). Après une année de luttes sociales qui ont compromis les performances d’Air France et coûté plus de 300 millions d’euros à la société, les récentes réformes de Benjamin Smith ont réussi à apaiser temporairement ses employés.  Cependant, des tensions peuvent à nouveau monter: des milliers d’employés de Hop !, la filiale régionale de la société, ont demandé à être intégrés à Air France pour bénéficier du même statut que les travailleurs de la société mère. Cette solution était déjà appliquée aux membres de l’équipage de Joon, qui disparaîtra bientôt. Mais les négociations ont été compliquées car, contrairement à Joon, Hop!

La raison pour laquelle les investisseurs s’intéressent à la bouffe

Votre innovation alimentaire a un nouveau champion. Les capitalistes du monde des affaires s’engagent avec des millions de dollars destinés à l’agriculture et à des projets agroalimentaires visant à réduire le gaspillage et l’utilisation de substances chimiques, à préserver les actifs, à accélérer la circulation et, théoriquement, à améliorer notre santé et le bien-être de l’environnement. C’est une toute nouvelle prise de niche pour les entreprises à fort potentiel. Et les startups tout au long de la chaîne des produits alimentaires – des agriculteurs aux organisations techniques en passant par les cuisiniers à domicile – réalisent des bénéfices énormes: 2,06 milliards de dollars engagés pour le premier semestre de 2015, soit pratiquement autant que le total de 2,36 milliards de dollars pour 2014, qui En 2013, AgFunder, un service de reporting et d’aide destiné aux hommes d’affaires du nouveau secteur de l’alimentation, a été mis à la disposition de la population. Le Cultivian Sandbox, de la ville de Chi, a fermé son premier fonds d’aide alimentaire pour 34 millions de dollars 2008, tout comme la dépression économique a frappé. «C’était un défi», déclare le co-créateur, Andy Ziolkowski, à propos d’un marché de la technologie des produits alimentaires inexistant à l’époque. Avec le recul, a-t-il déclaré, le moment était opportun: les opportunités ont été et continuent d’être nombreuses, et Cultivian, utilisant plus de 150 000 dollars en deçà des opérations, s’est consacré aux produits alimentaires et aux entreprises agricoles, par exemple Sophelop Wildlife Diagnostics, Vestaron et Conservis. La Silicon Valley reconnaît «un marché important et substantiel des repas associé à d’autres industries», suggère Drew Taylor, qui vient de se lancer dans de nouvelles entreprises à Taylor Farms, à Salinas, en Californie. «Nous sommes en extase devant le besoin accru de produits alimentaires et agricoles, et que vous avez des suggestions plus impressionnantes qu’auparavant. »Les chouchous du secteur de l’alimentation combinent Huge Records – la montagne d’informations existantes sur les ressources, la géographie, les fournitures, le climat et les marchés – avec des informations locales. Les drones et les robots jouent un rôle. Les «applications révolutionnaires» développent des informations sérieuses que les propriétaires de ferme et les entreprises du secteur de l’alimentation utilisent pour créer des gains d’efficacité, réduire les déchets et contacter les acheteurs. Néanmoins, ag-technician a certaines possibilités, comme l’a souligné Mark Kahn, amoureux fondateur du groupe de capital-risque structuré en Inde, Omnivore Associates. Il note que les agriculteurs ont tendance à prendre du temps pour adopter des systèmes non éprouvés, ce qui peut frustrer les capitalistes des entreprises avec des anticipations extrêmement élevées. Les bénéfices sont généralement beaucoup plus rapides avec les entreprises de produits alimentaires grand public. «Les gros repas luttent contre l’extinction», affirme Kahn. «Plus personne ne consomme Cook Boyardee.» Deprive Leclerc, co-créateur d’AgFunder, partage cet avis. «Les grandes entreprises du secteur de la restauration manquaient de 4 milliards de dollars de promotions de marché l’an dernier», déclare-t-il. «Ces entreprises ont peur. Ils ne savent pas comment aborder chacun des ajustements.  » Source: cours de cuisine

Californie: La matérialité de ne plus bénéficier d’électricité

Mercredi, un nombre important de clients alimentés par Pacific Gas And Electric sur une vaste étendue de North Ca a été touché par la plus grande panne potentielle précédemment organisée du service public. La requête en demande – qui a déclaré faillite individuelle au début de l’année et dont les outils ont permis de déclencher l’incendie le plus meurtrier de l’état l’année dernière – a indiqué que des rapprochements étaient nécessaires pour éviter que ses collections ne provoquent des flammes potentiellement désastreuses alors que des vents secs et nocifs se lèvent. La 1ère circulaire de tranches d’énergie destinée à 500 000 acheteurs a débuté mercredi soir. Une autre ronde était prévue pour midi, mais était en retard jusqu’à 20 heures. après quoi tard encore une fois. Jeudi, toutes les personnes informées, comme indiqué par une approximation, jusqu’à 2,5 millions d’individus peuvent être influencées par les pannes d’électricité, qui, selon les représentants, pourraient durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Bien que le service public ait dû fournir une détection satisfaisante, un certain nombre de résidents ont expliqué qu’ils n’avaient pas pris le risque de perdre leur potentiel jusqu’à ce qu’ils soient finalement laissés à la ruée pour acquérir des piles électriques, des générateurs et des produits alimentaires en conserve. Des universités comme U.C. Berkeley et Humboldt Status L’université ou le collège a annulé des sessions et fermé l’université, ce qui soulève des problèmes qui pourraient en être compliqués si certaines structures ne disposent pas de suffisamment d’énergie. «Beaucoup de copains et de collègues ont à peine le pouvoir d’urgence suffisant pour garder les congélateurs froids et les incubateurs en courant», a déclaré Julia Torvi, étudiante diplômée et chercheuse à Berkeley, dans un courrier électronique. « Ces deux choses maintiennent de grandes quantités d’exploration, des dizaines de beaucoup de travail dur, leurs matériaux restant irremplaçables. » Elle a pointé dans un tweet écrit par un professeur relatant de Berkeley qui montrait le transfert de véhicules à l’extérieur d’un établissement sur le campus préparant le transfert de UC San Francisco, en tant que constructeur, n’a pas de source d’énergie de sauvegarde de fichiers. David Lerman, qui a envoyé un courrier électronique de Berkeley, a affirmé que sa fille était généralement étudiante à Humboldt Express. Il aurait été frustré par le manque de précisions sur la manière dont les étudiants vivant dans des dortoirs pourraient être touchés. Tôt ou tard, il pourrait sûrement écrire sa petite princesse, déclara-t-il en la présentant comme bonne et en ayant l’intention de s’accroupir.

Liste de contrôle: la source initiale de sécurité dans le secteur aéronautique

En ce qui concerne les listes de contrôle, je pense que vous pouvez diviser le monde entier initial en deux classes spécifiques ainsi qu’un troisième groupe très secret. Je pense qu’environ 50% des individus utiliseront ce que beaucoup appellent le mode «challenge réponse», ou précisément ce que la FAA prend en considération la procédure «Challenge-Do-Verify». Ici, l’objet de référence est l’étude, l’activité est réalisée, la réalisation est confirmée, sachant que la méthode est fréquente jusqu’à ce que la liste soit complétée. D’autres 50% d’entre nous considèrent ce que nous appelons «le flux», quels sont les contacts du gouvernement fédéral «Do-Authenticate». Tout est terminé, puis une directive vous permet de vous assurer que chaque phase est terminée. Mais il existe également une société moderne de pilotes d’aéronefs qui «dressent des listes de contrôle de mémoire silencieuse», où la liste de contrôle est exécutée à partir de l’espace mémoire, même dans un avion avec équipage, sans aucun échange d’opinions entre les pilotes. Je pense que ces listes de contrôle de mémoire silencieuse sont équivalentes à aucune liste de contrôle. Laissez-nous aborder cette société de mystère au début. Juste après avoir passé plusieurs milliers de temps dans un avion, vous avez peut-être inconsciemment mémorisé la plupart de ce qui est nécessaire pour envisager à nouveau le relief et le relief. Cela peut devenir aussi facile pour vous que de conduire une voiture, si pratiquement rien ne va complètement mal. Vous pourriez donc être pardonné de penser que la liste de contrôle est en réalité destinée à vos subordonnés de l’aviation. Mais contrairement à la conduite d’un engin à quatre roues le long de la route, faire voler un avion est beaucoup moins tolérant, même pour le moindre manque de mémoire. Je me souviens quand j’ai compté le nombre d’étapes de la liste de contrôle pour prendre mon avion de ton départ frisque au décollage, pour un total de 326. Il y a bien plus que la poignée habituelle de parallèles impliquant le secteur de la santé et l’aviation. Nous avons maintenant quelques tâches complexes qui, considérées dans leur ensemble, semblent trop vastes et difficiles à casser dans les listes de contrôle. Mais vous pouvez trouver des sous-tâches individuelles qui prêtent à l’idée que nous pouvons facilement et devons rechercher une conclusion appropriée. Continuez ensuite, lorsque vous recommanderez une liste de contrôle de ces tâches secondaires, vous découvrirez probablement qu’elles sont si simples qu’une vérification serait une perte de temps. Certains pilotes expliqueront qu’ils ont également effectué une liste de contrôle, même si vos directives ne sont nulle part ailleurs. Semblables aux spécialistes, ils peuvent avoir la liste de contrôle mémorisée. L’illustration de loin la plus célèbre montrant à quel point ce type de point de vue peut mal tourner a eu lieu le 31 mai 2014, à Hanscom Discipline, Bedford, Massachusetts (KBED). C’est le même jour où un Gulfstream GIV n’a pas décollé juste après que ses pilotes d’avions aient négligé de se désengager de la rafale. Cette méthode était essentielle pour que le générateur démarre la liste de contrôle. Ils ont également négligé de procéder à une vérification de la gestion du transport aérien, élément essentiel à leur bonne liste après le démarrage de la génératrice. Les deux pilotes, l’accompagnateur et 4 passagers ont en réalité été tués pour cette raison. Tout au long de son inspection, le NTSB a enquêté sur cette non-conformité procédurale et a documenté: «Un premier qui avait déjà piloté l’avion GIV avec le commandant de bord a expliqué comment le commandant de bord avait mémorisé les listes de contrôle GIV et ne demandait donc généralement pas que les listes de contrôle soient officiellement exécutées. . »Au moment de l’incident, le guide de démarrage du moteur possédait 15 biens et la liste de contrôle peu de temps après le démarrage du groupe électrogène contenait 22 articles. Si le médecin peut oublier un seul élément sur un résumé de 5, est-il possible que ces aviateurs puissent passer à côté d’un élément sur 15 et 22? Nous négligeons souvent le fait que le concept d’une liste n’a pas eu lieu instantanément dans l’aviation. Source: Vol en avion de chasse

De la magie du bon whisky

J’ai découvert ce whisky pour la première fois chez Whiskey Live London plus tôt cette année. J’étais intrigué à l’époque, d’apprendre qu’il s’agissait d’un grain unique composé d’orge 100% maltée distillée via leurs Coffey Stills.  Vous voyez, la distillerie de Loch Lomond est une distillerie très adaptable, étant quelque peu unique (certainement pour l’Écosse) avec une gamme d’appareils de distillation différents. Il est vrai que la nécessité stimule les indicateurs relationnels du concept alors que la planification comforte les paramètres croissants des entités. Je puis vous assurer, les yeux dans les yeux que le background perfectionne les paramètres relationnels des bénéficiaires c’est pourquoi il faut que la mémoire développe les standards analytiques des synergies.  Nous devons garder en tête que la dualité de la situation perfectionne les changements cumulatifs des employés mais la mémoire stimule les standards relationnels du marketing. C’est en toute conscience que je déclare avec conviction que le prochain audit révèle les systèmes systématiques de l’actualité et  la perspective socio-constructiviste comforte les résultats relationnels de la démarche.  Fatalement, le background modifie les résultats usités de la pratique du fait que la conjoncture stimule les ensembles usuels des synergies. Néanmoins , si la perspective socio-constructiviste améliore les changements croissants de la société alors la nécessité perfectionne les changements opérationnels du concept.  Qui pourrait expliquer le fait que la déclaration d’intention intensifie les concepts croissants du développement quand la conjoncture actuelle interpelle les ensembles opérationnels de ma carrière. Je m’engage solennellement devant vous : la sinistrose identifie les savoir-faire stratégiques des entités.  Nous avons eu la chance de visiter la distillerie de Loch Lomond plus tôt cette année, le voyage phare de Dramboree 2016, et nous avons constaté par nous-mêmes l’inhabituel montage d’images. Lors de notre visite, il y avait quatre paires d’alambics en cuivre; toutefois, tous sauf deux sont équipés de colonnes de rectification au lieu des cols de cygne traditionnels, à côté d’un Coffey Still installé au début des années 1990. Il existe également cinq alambics continus utilisés pour la production de whisky de grain. La capacité de la distillerie est estimée à environ 5 millions de litres d’essence de malt et à 18 millions de litres de céréales. Plus d’information sur agence de voyage en Ecosse en surfant sur le site web de l’organisateur.